Cannes 2021 : Un jury de choix autour de Spike Lee

Spike Lee © Jason Bell/Netflix - Jessica Hausner © DR - Kleber Mendonça Filho © Victor Jucá - Mati Diop © Lucas Charrier - Mylène Farmer © Marcel Hartmann - Song Kang-ho © DR - Mélanie Laurent © Marcel Hartmann - Maggie Gyllenhaal © Gareth Cattermole - Tahar Rahim © James Weston

Huit personnalités, cinq femmes et trois hommes, venues des cinq continents, entoureront le cinéaste américain pour visionner les films en compétition et décerner les prix le 17 juillet prochain.

Le président Spike Lee sera bien entouré à Cannes dans quinze jours. Le Festival vient de lever le voile sur la composition du jury de sa 74e édition.

À commencer par Mati Diop, la cinéaste franco-sénégalaise avait bouleversé la Croisette en 2019 avec son long métrage Atlantique, qui lui avait valu le Grand prix. Icône française de la musique, Mylène Farmer sera du voyage, elle qui a déjà collaboré avec plusieurs noms du cinéma comme Abel Ferrara, Luc Besson, Jean-Baptiste Mondino ou Peter Lindbergh. Actrice réputée outre-Atlantique aussi bien sur le grand écran (The Dark Knight en 2008, Crazy Heart en 2009) que le petit (la série The Deuce), nommée à plusieurs reprises aux Golden Globes et Oscars, Maggy Gyllenhaal fera donc le détour par Cannes avant de poursuivre son travaille sur The Lost Daughter, son premier long. La cinéaste autrichienne Jessica Hausner est déjà venue plusieurs fois sur la côte d’Azur, avec Lovely Rita (2001), Hotel (2004) et Amour fou (2014), présentés à Un Certain Regard. Mais son passage le plus marquant reste Little Joe en compétition en 2019, son premier film en anglais, qui permet à l’actrice Emily Beecham de décrocher le prix d’interprétation. Enfin, Mélanie Laurent, actrice et réalisatrice bien connu du public hexagonal mais aussi international, grâce notamment à Inglorious Basterds de Tarantino (2009). Récompensé par deux César, elle a déjà signé plusieurs longs métrages dont Respire, présenté à La Semaine de la Critique en 2014. Son prochain, Le Bal des folles sortira le 17 novembre sur Amazon Prime Video.

Casting de choix aussi pour la gente masculine avec le cinéaste brésilien Kleber Mendonça Filho, pour renforcer l’accent très « Compétition 2019 » du jury. Cette année là, il avait présenté Bacurau, coréalisé avec Juliano Dornelles et lauréat du Prix du jury. Tahar Rahim est lui aussi un habitué du Festival, venu en 2009 avec Le Prophète de Jacques Audiard, son premier rôle, puis en 2013 avec Le Passé d’Asgar Farhadi et Grand central de Rebecca Zlotowski. Il atteint depuis l’an passé une renommée internationale grâce à la série Le Serpent mais surtout au film Désigné coupable qui lui vaut plusieurs nominations aux Globes et aux BAFTAs. Enfin, l’acteur coréen Song Kang-ho complète le jury. Nul besoin de le présenter, surtout depuis son dernier passage à Cannes avec Parasite de Bong Joon-ho, qui avait fait l’unanimité sur la Croisette, repartant avec la Palme d’or avant d’aller décrocher plusieurs Oscars pour l’Histoire.

Les News