Box-office US  : Wonka s’impose tout en douceur

Wonka © 2023 Warner Bros. Entertainment

Seule grosse nouveauté sans grosse concurrence à l’horizon, la comédie musicale et chocolatière de Warner prend la tête d’un podium par ailleurs toujours occupé par des oiseaux chanteurs et autres hérons.

Avec 39 millions de dollars (M$) sur son premier week-end, Wonka de Paul King réalise un démarrage comparable au West Side Story de Steven Spielberg en 2021 (+1 %), et supérieur de 65 % à celui du Retour de Mary Poppins en 2018. Le Wonka 2023 amasse par ailleurs plus de 4 fois plus de recettes 1er week-end que The Greatest Showman en 2017 (8,8 M$), « dont le cumul domestique final de 174,3 M$ semble pour autant difficile égaler », notent nos collègues de Boxoffice Pro US
À noter aussi que, contrairement à la grande majorité des films dont les meilleures performances sont observées dans des cinémas de New York ou Los Angeles, c’est dans le Megaplex Jordan Commons de Salt Lake City (Utah) que Wonka enregistre son plus gros box-office.

Défiant les prédictions de son week-end de démarrage, Hunger Games : la ballade du serpent et de l’oiseau chanteur s’affiche toujours en 2e position du classement, avec 5,8 M$ (-37 %) sur son cinquième week-end. 

Après ses débuts remarqués en tête de box-office le week-end dernier, Le Garçon et le Héron chute de 60 % à 5,1 M$. Une baisse considérablement plus prononcée que celles du Voyage de Chihiro (-18 % en 2002), Ponyo sur la falaise (-32 % en 2009), Le Château ambulant (-33 % en 2005) ou encore que Le vent se lève (-41 % en 2014), mais Le Garçon et le Héron est déjà devenu mardi dernier, soit son cinquième jour d’exploitation, le plus gros succès de Miyazaki au box-office américain.

Lors de sa sortie limitée le week-end dernier, Pauvres créatures avait amassé 661 000 $ sur 9 cinémas, réalisant la troisième meilleur moyenne par copie de l’année (73 470 $), derrière Asteroid City de Wes Anderson (142 000 $ en juin) et Beau Is Afraid d’Ari Aster (80 000 $ en avril). Sur sa combinaison désormais élargie à 82 cinémas, le film de Yórgos Lánthimos génère 1,2 M$ et se classe en 9e position du top. À noter enfin, parmi les autres outsiders du box-office américain, que La Zone d’intérêt de Jonathan Glazer (distribué par A24 outre-Atlantique et attendu le 31 janvier en France, chez Bac Films) réalise 124 791 $ de recettes avec sa sortie limitée sur quatre cinémas.

Estimations du 15 au 17 décembre 2023 :

RFilmDistributeurRecettesEvol.EcransTotalWE
1WonkaWarner Bros.$39,000,0004,203$39,000,0001
2The Hunger Games: The Ballad of Songbirds & SnakesLionsgate$5,800,000-38%3,291$145,238,8615
3The Boy and the HeronGKIDS$5,172,602-60%2,325$23,143,2852
4Godzilla Minus OneToho International$4,880,000-43%2,622$34,257,5863
5Trolls Band TogetherUniversal$4,000,000-34%3,157$88,663,0005
6WishWalt Disney$3,200,000-40%3,100$54,274,5724
7NapoleonSony Pictures$2,225,000-46%2,601$57,025,0004
8Renaissance: A Film by BeyoncéAMC Theatres Distribution + Variance$2,000,000-63%1,723$30,886,2973
9Poor ThingsSearchlight [Disney]$1,275,00093%82$2,221,7642
10The ShiftAngel Studios$1,016,217-52%1,583$10,645,8493
Source : Boxoffice Pro US
Wonka © 2023 Warner Bros. Entertainment
googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1553617519041-2'); });
googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1553617519041-1'); });