Box-office mondial : le pouls reprend dans les marchés internationaux

The Eight Hundred, de Hu Guan ©GEM Entertainment-CMC Pictures

Un blockbuster local en Chine, des résultats engageants en Amérique du Nord et des films relégués à la PVOD américaine qui font leurs preuves sur les écrans ailleurs :  l’exploitation mondiale reprend du poil de la bête avant l’arrivée de Tenet !

Parmi les sorties les plus attendues en Chine, The Eight Hundred de Guan Hu a effectué un 1er week-end à plus de 100 millions de dollars de recettes – 107 millions en comptabilisant les avant-premières. La production historique locale est la première grande nouveauté à sortir sur dans les salles chinoises depuis leur reprise progressive d’activité le 20 juillet, avec des jauges limitées à 50 % de leur capacité. Le film s’attaquera aux marchés anglophones des États-Unis, du Canada, d’Australie et de Nouvelle-Zélande ce 28 août. 

La reprise d’Harry Potter à l’école des sorciers affiche la seconde meilleure performance dans les cinémas chinois en amassant 4,1 millions de dollars sur 5 893 écrans. Le film cumule désormais un total de 23,3 millions de dollars sur le marché chinois, ayant ainsi rapporté plus de recettes cet été que lors de sa première sortie en 2002 dans le pays, quand il n’était pas encore le second marché cinématographique mondial. Un boost de carrière qui permet au premier volet de la franchise ciné de dépasser le milliard de recettes mondiales, après Harry Potter et les reliques de la mort – partie 2 (1,34 milliard de dollars à travers le monde).

De son côté, le marché nord-américain souffre toujours de son retard dans la réouverture du parc de salles. Mais il retrouve des couleurs grâce à Enragé, qui a rapporté environ 4 millions de dollars sur 1 823 écrans aux États-Unis (après sa sortie sur 299 canadiens la semaine précédente). « Les cinémas ont assumé une tâche monumentale et nous sommes fiers d’effectuer ce voyage main dans la main avec eux », a déclaré Shari Hardison, responsable Solstice Studios à Boxoffice Pro. La société de production et distribution du film projette une carrière à plus de 30 millions de dollars. 

À noter que c’est dans les drive-ins que Enragé obtient les cinq meilleurs résultats aux États-Unis, notamment au Paramount Drive-In de Los Angeles en Californie et au Ford Wyoming Drive-In à Detroit au Michigan, où les salles “classiques” attendent toujours de pouvoir rouvrir. Pour le reste, le film obtient ses plus grosses part de marché dans les cinémas du Texas. « Nous espérions être présents sur plus de 2 000 écrans le week-end prochain, et nous en sommes déjà à 2 300 », se réjouit le président CEO de Solstice, Mark Gill, qui note aussi les très bons résultats de Enragé en semaine au Canada : « Cela démontre que les gens se sentent de plus en plus à l’aise pour sortir de la maison. » 

Toujours au Canada, Bob, l’Éponge – Le Film : éponge en eaux troubles – sorti en premium VOD aux États-Unis plus tôt cet été – a récolté 2 millions de dollars en deux semaines de diffusion dans les salles. Autre bonne performance en salles d’un film relégué à la PVOD aux États-Unis : Scooby !  a rapporté environ 1,2 million de dollars sur 3 184 écrans dans 18 marchés internationaux le week-end dernier, pour un cumul de 15,4 millions de dollars. Et c’est la France qui arrive en tête des marchés où le film d’animation Warner performe le mieux  (5,1 millions de dollars et 703 518 entrées au dimanche 23 août), suivie des Pays-Bas (2,5 millions de dollars), de l’Espagne (2,1 millions de dollars) et de la Pologne (1,5 million de dollars).