Box-office 1er jour : The Suicide Squad devance Jungle Cruise , mais se prend la barrière du passe sanitaire

© Warner Bros. Entertainment Inc

Top 10 – Pourtant destinées à un large public, aucune des nouveautés US du 28 juillet ne démarre aussi fort que Kaamelott mercredi dernier… qui était pourtant le premier jour du passe sanitaire. 

On les attendait pour l’été… mais pas dans de telles conditions. D’abord la suite Warner/DC Comics, où Margot Robbie réenfile le costume d’Harley Quinn et réalisée cette fois par le joyeux James Gunn. Si The Suicide Squad signe le meilleur démarrage de ce mercredi avec 45 224 spectateurs et la meilleure moyenne de 23 par séance, on est loin des chiffres du premier opus, qui, il y a cinq ans, avait totalisé 307 062 entrées sur un mercredi 3 août.
S’adressant à un public plus familial et sorti dans un peu plus de cinémas, le Disney Jungle Cruise, porté par les stars Emily Blunt et Dwayne Johnson, arrive deuxième avec 43 384 billets vendus sur la journée d’hier. C’est quand même un joli lancement si on le compare à celui de Cruella qui avait démarré, sans ses avant-premières, à 43 537 entrées le 24 juin. 
Pour un public encore plus jeune, le film d’animation Dreamworks/Universal, Spirit : l’indomptable, cumule 31 308 entrées avec ses AP. Il s’agit de la suite d’une première version cinéma, Spirit : l’Étalon des plaines, sorti il y a 20 ans et popularisé depuis par une série télé… mais certes moins populaire que Les Croods

Programmé sur un grand nombre de séances, C’est la vie de Julien Rambaldi ne réussit pas sa percée. Malgré la présence de Josiane Balasko, Nicolas Maury et Léa Drucker, cette comédie UGC, située dans le milieu médical, fédère seulement 11 714 vaccinés, ou testés négatifs… dans des salles où ils étaient 9 en moyenne. 
Autre film français dont on pouvait attendre (beaucoup) mieux : Profession du père de Jean-Pierre Améris n’attire que 3 313 spectateurs le jour de sa sortie, avec une triste moyenne de… 4 personnes par séance. Certes, il cumule 5 060 avec les avant-premières, mais on est loin du démarrage du précédent film d’Améris avec Benoît Poelvoorde, Une famille à louer, et ses 57 950 entrées sur son premier mercredi en août 2015. 

Dans ce contexte si particulier, La loi de Téhéran, polar iranien sur l’enfer du crack, et dont le réalisateur Saeed Roustayi n’est pas spécialement connu, attire 5 063 cinéphiles, et 14 par séance, sans compter les 1 051 l’ayant vu en AP. Ce qui, pour la période, est un joli résultat pour Wild Bunch. Le distributeur, pour rappel, a préféré décaler la sortie de Aya et la sorcière, prévue le 18 août, en raison de « l’incertitude de fréquentation liée à la situation sanitaire actuelle et aux mesures spécifiques d’accès aux salles ». 

RangTitreDistributeurEntréesAPSéancesMoyenneCumul
1THE SUICIDE SQUADWARNER45 22420052345 224
2JUNGLE CRUISEDISNEY43 38421282043 384
3SPIRIT : L’INDOMPTABLEUNIVERSAL20 27911 02912761631 308
4C’EST LA VIEUGC11 7143 3301283915 044
5LA LOI DE TEHERANWILD BUNCH5 0631051372146 114
6PROFESSION DU PEREAD VITAM3 313174790745 060
7TRUE MOTHERSHAUT ET COURT1 40215416981 556
8MILLAMEMENTO1 2591 48919372 748
9LES VOLEURS DE CHEVAUXASC348428348
10LES SORCIERES DE L’ORIENTUFO3302513330

Les News