Box-office 1er jour : Aline fait le show

©Gaumont

Le film de Valérie Lemercier signe le meilleur démarrage de la semaine devant Cry Macho et Haute couture, dans le mercredi très calme ayant précédé le 11 novembre férié.

Entre la fin des vacances et un soleil bien présent, la fréquentation n’affiche pas très bonne mine et dans ce contexte compliqué, c’est Aline qui arrive à tirer son épingle du jeu. Plus grosse sortie de la semaine (environ 2 400 séances sur son premier jour), la fiction de Valérie Lemercier, librement inspirée de la vie de Céline Dion, séduit 54 000 fans pour une moyenne de 23 entrées par projection. En incluant la grosse tournée d’avant-premières, la distribution Gaumont cumule près de 123 000 tickets. Soit le troisième démarrage de l’année pour un film français, derrière Kaamelott et OSS 3, et le premier dans la filmographie de la réalisatrice.

Sur la deuxième marche, l’inusable Clint Eastwood place son Cry Macho avec 14 000 billets vendus mercredi. Programmé sur 1 800 séances, le western accompagné par Warner affiche une petite moyenne de 8 et un total de 18 300 entrées en comptant les AP. Le moins bon départ pour le cinéaste depuis Lettre d’Iwo Jima (22 000 spectateurs) en février 2007.

Troisième, Haute couture de Sylvie Ohayon attire près de 8 400 cinéphiles sur 3 500 séances, et 12 000 en incluant les AP. Il s’agit du meilleur démarrage pour la réalisatrice, dont le premier long, Papa Was Not a Rolling Stone, avait enregistré 9 000 entrées en octobre 2014. Parmi les œuvres sur le milieu de la mode et de la couture, le film UGC débute légèrement en dessous du Phantom Thread de Paul Thomas Anderson (14 800 tickets), la référence restant Yves Saint Laurent de Jalil Lespert, avec 78 000 billets premier jour et un total de 1,6 million en fin de carrière.

Au pied du podium, Tre Piani (Le Pacte), le nouveau Nanni Moretti, embarque 6 300 curieux sur 5 400 séances, pour une moyenne de 13 tickets par projection. Avec 11 700 entrées avec AP, ce drame passé par la compétition cannoise démarre, dans la filmographie du cinéaste italien, entre Le Caïman (10 500 billets) et sa Palme d’or La Chambre du fils (14 900).

Enfin, A Good Man (Pyramide), avec 3 900 spectateurs, représente le moins bon démarrage dans la carrière de sa réalisatrice Marie-Castille Mention-Schaar, tandis qu’Une vie démente (Arizona) séduit 543 cinéphiles au mercredi pour un cumul avec AP de 2 900 entrées.

RangTitreDistributeurEntréesAPSéancesMoyenneCumul
1ALINEGAUMONT53 77769 0942 36923122 871
2CRY MACHOWARNER14 0004 2991 783818 299
3HAUTE COUTUREUGC8 4393 4971 233711 936
4TRE PIANILE PACTE6 3185 3464791311 664
5A GOOD MANPYRAMIDE1 0072 85726643 864
6UNE VIE DÉMENTEARIZONA5432 34810352 891
7MARCHER SUR L’EAULES FILMS DU LOSANGENCNC95NC
8LA DÉESSE DES MOUCHES À FEULES ALCHIMISTESNCNC29NC
Sources chiffres : Distributeurs | Séances : Showtimes Dashboard by The Boxoffice Company.
NC : non communiqué

Les News