Bac Films s’offre un doublé avec le Cristal du long métrage d’Annecy

©2022 - ONYX Films - Bidibul Productions

Après la Palme d’or, le distributeur a reçu la récompense suprême du Festival du Film d’Animation.

C’est un doublé historique. Pour la première fois, une même société a été consacrée la même année dans les deux plus grands festivals français. Après avoir vu Sans filtre de Ruben Östlund lui offrir sa dixième Palme d’or de son existence, Bac Films est également reparti d’Annecy avec le sourire : Le Petit Nicolas – Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux d’Amandine Fredon et Benjamin Massoubre a été sacré Cristal du long métrage ce samedi soir par le jury composé de Charlotte de La Gournerie, Tomm Moore et Frédéric Maire. C’est d’ailleurs la troisième fois que la structure présidée par David Grumbach est consacré dans le temple de l’animation, après James et la Pêche géante de Henry Selick en 1997 et Funan de Denis Do en 2018. Diffusé en avant-première ce dimanche 19 juin dans Les Cinémas Pathé Gaumont pour la grande journée des enfants, le film sortira sur les écrans français le 12 octobre.

Habitué des récompenses annéciennes avec notamment quatre Cristal du long métrage, Gébéka Films s’est vu décerner le prix du Jury pour Interdit aux chiens et aux Italiens d’Alain Ughetto (en salle le 25 janvier 2023). Le distributeur a également été distingué du Prix Fondation Gan à la diffusion pour ce même film, étant par ailleurs l’un des récipiendaires d’une des deux mentions du jury pour Saules aveugles, femme endormie de Pierre Foldes. La seconde a été remise à My Love Affair with Marriage de Signe Baumane, qui n’a pas encore de distributeur tricolore.

Ikuta no Kita (Pléthore de nords en français) de Koji Yamamura a été sacré Prix Contrechamp par le jury composé de Ilze Burkovska Jacobsen, Félix Dufour-Laperrière et Yonfan. Ces derniers ont enfin décerné une mention à Chun Tae-il: A Flame That Lives On de Jun-pyo Hong.

« Nous vous avions promis un feu d’artifice mais cette semaine écoulée fut au-delà de nos espérances ! En termes de fréquentation tout d’abord, mais pas uniquement. Annecy 2022 est tout simplement le reflet de ce que représente aujourd’hui le cinéma d’animation dans le monde : un art majeur et une industrie à l’agilité remarquable qui ne cesse de se développer », a déclaré Mickaël Marin, directeur de CITIA (organisateur du Festival), lors de la cérémonie de clôture du 18 juin. Un art majeur qui mettra l’an prochain l’animation mexicaine à l’honneur, après avoir consacré un focus à la Suisse cette année. Le rendez-vous est déjà pris : le Festival du Film d’Animation d’Annecy se déroulera du 12 au 17 juin 2023.