Amazon en pôle pour racheter la MGM

MGM

Le géant, en négociations avec le studio depuis quelques semaines, aurait déposé une offre avoisinant les 9 milliards de dollars.

L’avenir de la Metro-Goldwyn-Mayer serait-il entre les mains de Jeff Bezos ? C’est en tout cas ce que rapporte la presse américaine, pour qui le rachat du studio hollywoodien par Amazon serait de plus en plus insistant, le géant du commerce en ligne ayant formulé une offre ferme de 9 milliards de dollars. Un montant largement supérieur à celui évoqué en décembre (5,5 milliards), lorsque la MGM avait recruté deux banques d’investissements pour trouver d’éventuels repreneurs.

Cette perspective témoigne de la volonté d’Amazon de passer un cap dans le domaine du divertissement. Elle avait récemment indiqué comptabiliser quelque 200 millions d’abonnés à son service Prime dans le monde, Jeff Bezos précisant, lors d’une conférence aux investisseurs, que 175 millions d’entre eux avaient visionné un contenu Prime Video. Dans cet objectif de développer encore davantage sa plateforme et de proposer sans cesse de nouveaux contenus dans cette « guerre du streaming », le rachat de la MGM prend donc tout son sens. Le studio dispose en effet d’un impressionnant catalogue : plus de 4 000 films, comme les franchises James Bond – dont la vente aux plateformes du dernier opus, Mourir peut attendre, avait un temps été évoquée –, Rocky et Le Hobbit, sans compter 17 000 heures de programmes télévisés, dont les séries à succès The Handmaid’s Tale et Vikings

Si cette opération se concrétise, elle apparaîtra comme un énième tremblement de terre dans un paysage audiovisuel mondial plus que jamais en mutation. Ces derniers jours, Discovery et WarnerMedia ont confirmé leur fusion prochaine moyennant une enveloppe de 43 milliards de dollars, tandis qu’en Europe, et plus précisément en France, ce sont les groupes TF1 et M6 qui ont officialisé leur rapprochement dans le but de proposer notamment « une plateforme nationale performante combinant une offre de rattrapage et de streaming (fondée sur MyTF1 et 6play) et une offre de SVOD ».