65 millions d’entrées : le 2020 noir des salles françaises

©Grand Ecran Langon

[mis à jour le 30/12/20] Le CNC publie les chiffres de l’année, arrêtés au 29 octobre, confirmant une chute de la fréquentation de près de 70 % par rapport à 2019.

65,1 millions d’entrées selon les chiffres CNC, soit un peu plus que les estimations publiées fin octobre (64,9 millions), mais un triste score pour 2020, année frappée par la pandémie. Une année tronquée puisque les salles de cinéma ne sont restées ouvertes qu’à peine plus de sept mois (162 jours au total), dont trois mois et demi à peine dans des conditions d’exploitation « normales ». En effet, si l’on devait comparer la fréquentation des sept mois de 2020 à l’équivalent de l’année précédente (soit environ 124,5 millions d’entrées des seuls mois de janvier, février, mars, juillet, août, septembre et octobre 2019), la chute de fréquentation se limiterait à 48 % en 2020. 

Après un exercice 2019 record (213,3 millions d’entrées), une partie de la profession prédisait une année 2020 certes moins faste, mais personne n’avait imaginé ce qui allait suivre. Après un démarrage poussif en janvier et février 2020 (16 millions de tickets en moyenne soit un recul de 20 % comparé à 2019), jamais la fréquentation mensuelle n’a dépassé la barre des dix millions de spectateurs, le maximum ayant été atteint en octobre avec 8,62 millions d’entrées. La pandémie du COVID-19 qui s’est abattue dès le mois de mars a en effet soumis les exploitants à plusieurs restrictions successives : fermeture de 100 jours au printemps, jauges limitées pendant l’été, couvre-feu à l’automne avant de refermer pour les deux derniers mois de l’année.

Si les films américains représentent 26,6 millions des entrées de 2020 (dont 23,9 millions chez les cinq studios Disney, Warner, Universal, Paramount et Sony Pictures), les films français font mieux avec 29,2 millions. Une prédominance qui ne s’était pas produite depuis 14 ans. Les films d’autres nationalités totalisent quant à eux 9,3 millions de billets.
En comparaison avec l’année 2019, le CNC indique que la part de marché des films américains a ainsi chuté de 55,7 % à 40,8% en 2020, quand celle des titres français a connu un bond de 34,8 % à 44,9 %. Seulement douze films ont franchi le million d’entrées cette année, contre une cinquantaine en moyenne sur les dix dernières années, et seuls trois films réalisent plus de 2 millions d’entrées, contre une vingtaine chaque année au cours de la décennie. Aucun film ne réalise plus de 3 millions d’entrées en 2020. 

Les douze films qui ont réalisé plus d’un million d’entrées :

RangTitreDistributeurEntréesCopiesMoyenneSemaines d’exploitation
1TENETWARNER2 348 8936783 4649
31917UNIVERSAL2 2033 375284 1739
4SONIC LE FILMPARAMOUNT2 113 2206203 40811
2BAD BOYS FOR LIFESONY1 726 2126192 7898
5DUCOBU 3*UGC1 497 3265032 97713
6LE VOYAGE DU DR DOLITTLEUNIVERSAL1 293 0555142 5166
7L’APPEL DE LA FORÊTDISNEY1 258 0144722 66510
810 JOURS SANS MAMAN*STUDIOCANAL1 177 4794852 42810
930 JOURS MAX*STUDIOCANAL1 144 8716151 8622
10LES BLAGUES DE TOTO*SND1 062 7635451 95012
11BIRDS OF PREYWARNER1 047 4605931 76610
12LES TROLLS 2 – TOURNÉE MONDIALEUNIVERSAL1 011 4296371 5882
Source chiffres : Distributeurs | *Films français. (Les 1,7 million d’entrées de Star Wars: L’Ascension de Skywalker, sorti le 18 décembre 2019, ne sont pas mentionnées dans ce classement)

Après la réouverture des salles : un marché dynamisé par les films français

Les chiffres du CNC confirment aussi qu’à partir de la réouverture le 22 juin et jusqu’à fin octobre, les films en première exclusivité ont été moins nombreux (-12 % par rapport à la période correspondante 2015-2019), surtout les films américains (-42 %). En conséquence, les combinaisons ont été plus larges, particulièrement pour les films français (191 établissements en moyenne en première semaine, contre 140 habituellement) qui sont restés à l’affiche plus longtemps.
Pendant cette période, la part de marché des films français a été multipliée par deux par rapport à la période correspondante 2015-2019. La dernière semaine du mois d’octobre, à la faveur des vacances scolaires, restera la plus forte depuis la réouverture des salles avec près de 3 millions d’entrées, notamment grâce aux sorties de 30 jours Max, Adieu les cons, Poly, et Trolls 2. Six films Français figurent dans le classement des 10 premiers films depuis le 22 juin.