Wonder Woman 1984 démarre fort aux États-Unis

©Warner

Le film de Patty Jenkins réalise le meilleur démarrage depuis la début de la crise du COVID-19 redonnant quelques couleurs au box-office nord-américain.

Alors que la situation liée à la pandémie ne cesse de se détériorer aux États-Unis, une petite éclaircie est apparue dans l’obscurité qui entoure l’industrie du cinéma. Sorti vendredi simultanément en salles et sur la plateforme HBO Max, Wonder Woman 1984 a conquis le box-office nord-américain avec 16,7 millions de dollars de recettes récoltées à l’issue de son premier week-end. C’est le meilleur résultat pour une sortie outre-Atlantique depuis la mi-mars. 

Un score plus qu’honorable donc dans ce contexte toujours délicat. D’après les estimations, 39 % des cinémas sont actuellement ouverts aux États-Unis, avec une capacité limitée, tandis que seulement 5 % sont ouverts au Canada. Le nouveau film de Patty Jenkins était à l’affiche de 2 100 salles à jauge limitée quand Wonder Woman était sorti en juin 2017 sur 4 165 écrans à pleine capacité en 2017, pour 103 millions de dollars de recettes. Le lancement simultané du sequel sur HBO Max, disponible pendant un mois, devrait en plus réduire ses perspectives au box-office. D’après WarnerMedia, la moitié des abonnés à la plateforme aurait regardé WW84, soit 6,3 millions, et le nombre d’heures de visionnement aurait triplé ce dimanche. 

Warner Bros. a indiqué que Wonder Woman 1984 avait particulièrement performé dans les salles équipées d’écrans grand format (IMAX, Dolby, PLF) et lors de soirées privées dans les cinémas, avec plus de 10 000 réservations le week-end. À noter que le studio a d’ores et déjà validé le projet d’un troisième volet des aventures de l’Amazone, avec Patty Jenkins aux manettes et Gal Gadot.