Une sélection cannoise animée

Belle, de Mamoru Hosoda ©Wild Bunch Distribution

À J-2 de son ouverture officielle, le Festival a annoncé l’intégration de Belle, la nouvelle réalisation de Mamoru Hosoda à sa section Cannes Première.

Une première Sélection officielle pour le cinéaste japonais révélé par La Traversée du temps (2006) et Summer Wars (2009) – auquel on doit aussi Les Enfants loups, Ame et Yuki (2012), Le Garçon et la bête (2015) et Miraï, ma petite sœur (2018) –, et un second Wild Bunch Distribution “animé” dans cette 74e édition qui a aussi intégré Le Sommet des dieux de Patrick Imbert au programme du Cinéma de la plage. Ce qui, avec Où est Anne Frank ? d’Ari Folman (Le Pacte) présenté hors compétition, porte à trois le nombre de films d’animation dans le cru cannois 2021.

« Belle est le film que j’ai toujours rêvé de créer, et que je peux enfin faire aujourd’hui grâce à l’aboutissement de mes films passés », a déclaré aux organisateurs Mamoru Hosoda, qui célèbre de la plus belle manière le dixième anniversaire de son Studio Chizu. Romance, action, suspense… « ainsi que des thèmes plus profonds tels que la vie et la mort. J’espère que ce sera un grand spectacle de divertissement ».

Wild Bunch Distribution prévoit la sortie de Belle dans les salles françaises le 29 décembre 2021.

Les News