Une date de sortie française pour Everything Everywhere All at Once

©Leonine

[Mis à jour le 3 juin] Après une performance remarquée outre-Atlantique, l’autre film attendu sur le multiverse à trouvé un distributeur français et sortira le 31 août prochain.

Côté français, finie l’incertitude ; alors que les curieux s’impatientaient et que d’autres allaient jusqu’à voyager à l’étranger pour voir le film, le distributeur Originals Factory, en collaboration avec Pathé Live, a acquis le petit phénomène pour le territoire français. Habituellement concentré sur les sorties en VOD, le distributeur opte parfois pour des sorties exceptionnelles au cinéma à l’image de celle du documentaire Elizabeth, regard(s) singulier(s) le 2 et 5 juin, sous le régime des visas temporaires.

« Nous avons déjà noué une relation avec A24, à qui nous avions acquis le documentaire Val [sortie en janvier en VOD]. Pour Everything Everywhere All at Once, la négociation a été longue et s’est débloquée en mars, au retour de la Berlinale, et juste avant la sortie américaine », raconte Tristan Du Laz, cofondateur d’Originals Factory. « Le film est devenu un phénomène avec une longévité folle au box-office, recevant un plébiscite total du public et marquant la société de son empreinte. Nous l’avions acquis à l’origine dans une optique très digitale, mais le succès en salles et l’envie, visible sur les réseaux sociaux, du public de le voir sur grand écran nous ont poussés, pour la première fois de notre histoire, à opter pour une sortie classique. » Épaulé par Pathé Live, collaborateur fidèle, sur la stratégie de programmation et la relation aux salles, Originals Factory pilotera le marketing et la promotion. « La date du 31 août s’est imposée car nous souhaitons sortir le film pour la meilleure expérience possible, mais aussi car il y a un gros travail sur le doublage. Il nous fallait donc deux, trois mois de préparation. » Tristan Du Laz confirme toutefois que Everything Everywhere All at Once sera bien projeté en avant-première, en clôture du Champs-Élysées Film Festival, mardi 28 juin au Gaumont Champs-Élysées. « Une façon de confirmer que le film sortira bien au cinéma et de donner rendez-vous au public à la fin de l’été ! »

Distribué par A24 le 8 avril dernier dans les salles américaines, Everything Everywhere All at Once s’est imposé de manière inattendue. Avec un démarrage à 509 659 $ sur seulement dix écrans, le film n’a pas faibli,  augmentant sa visibilité de semaine en semaine. Il cumule actuellement plus de 57 M$, soit le meilleur résultat de l’histoire pour le distributeur indépendant devant Uncut Gems (50 M$ en 2019), Lady Bird (48,9 M$ en 2017) et Hérédité (44 M$ en 2018). Le succès critique est également au rendez-vous avec une note de 95 % sur le site Rotten Tomatoes et de 8,4/10 sur IMDB. Dans Everything Everywhere All at Once, les réalisateurs Dan Kwan et Daniel Scheinert, dits “les Daniels” (Swiss Army Man), réunissent Michelle Yeoh, Ke Huy Quan (Les Goonies) ou encore Jamie Lee Curtis dans une comédie de science-fiction où le multiverse est de nouveau exploré à la manière de Doctor Strange 2. Le film est d’ailleurs produit par les frères Russo (Avengers : Infinity War, Endgame).