Memento ajuste son line-up

"Mandibules" ©Memento Distribution

La société d’Alexandre Mallet-Guy déroule son programme entre la reprise et janvier 2022… et réajuste quelques dates.

[mis à jour le 11 mai 2021] C’est l’un des films dont l’affiche est restée le plus longtemps dans les couloirs du métro ou sur les bus. Le loufoque Mandibules de Quentin Dupieux connaîtra les joies du grand écran lorsque les salles seront autorisées à rouvrir. Sélection à la Mostra de Venise 2020, cette comédie, qui réunit le duo du Palmashow et Adèle Exarchopoulos, suit deux amis qui vont tenter d’apprivoiser une mouche géante. 

Finalement, le distributeur ne sortira pas en salles Le Mariage de Rosa de Iciar Bollain, avec Candela Peña et Sergi López, qui avait été repositionné récemment au 23 juin.

Un temps calé au 11 août, c’est finalement le 28 juillet que Milla s’affichera sur les écrans. Réalisé par Shannon Murphy (qui a signé certains épisodes de la série Killing Eve), le film suit une adolescente atypique (Eliza Scanlen, découverte dans Les Filles du Docteur March et révélation du festival de Venise) qui va connaître son premier amour.

Le 1er septembre, Memento a daté Un triomphe de Emmanuel Courcol avec Kad Merad, David Ayala, Lamine Cissokho, Sofian Khammes, Pierre Lottin, Wabinlé Nabié, Alexandre Medvedev, Saïd Benchnafa, Marina Hands et  Laurent Stocker. En difficulté financière, un auteur accepte de donner des cours de théâtre en prison et décide, devant le talent des détenus, de monter une véritable pièce. Labellisé Cannes 2020, le film avait reçu le Prix du public et double Prix du meilleur acteur au dernier festival d’Angoulême.

Le 15 septembre, sortira le nouveau film de Christophe Honoré, Guermantes, puis le 29 celui de Laurent Cantet, Arthur Rambo. Aux vacances de la Toussaint, Memento proposera le nouveau Jacques Audiard Les Olympiades (27 octobre), puis enchaînera finalement avec The Worst Person in the world (titre international provisoire), le nouveau film de Joachim Trier, le 17 novembre. Le cinéaste y retrouve Anders Danielsen Lie, son acteur fétiche de Oslo, 31 août et Nouvelle Donne, pour l’histoire d’une jeune trentenaire pleine de ressource, mais qui cherche encore sa voie. Le distributeur finira l’année avec Un héros du cinéaste « maison » Asghar Farhadi le 22 décembre.

Ouistreham d’Emmanuel Carrère, inspiré du livre « Le Quai de Ouistreham » de Florence Aubenas et interprété par Juliette Binoche est quant à lui repoussé au 12 janvier 2022, prenant la place de Ils sont vivants de Jérémie Elkaim qui est désormais à dater.