Les Cinémas Pathé Gaumont ouvrent deux salles ScreenX

ScreenX au Pathé La Villette ©Frédéric Berthet

Après la 4DX l’an passé, c’est au tour de la technologie ScreenX de faire son apparition chez Pathé, à La Villette et Beaugrenelle (Paris). Une expérience à 270° officiellement effective depuis le 18 juillet.

« Pour la première fois en France et en Europe, la technologie ScreenX se déploie dans nos cinémas. » François Bertaux, directeur des opérations des Cinémas Pathé Gaumont, ne cache pas sa satisfaction. Le 17 juillet, il a inauguré au Pathé La Villette l’une des deux salles qui accueillent ce système de multi-projection voué à permettre « une immersion à 270° du spectateur dans l’action du film ». Inventée par le groupe sud-coréen CJ 4DPLEX, également à l’origine de la 4DX, cette technologie permet une projection sur l’écran principal et deux écrans latéraux en extension de l’image via quatre vidéoprojecteurs. « Les images projetées sont un mélange de captures lors du tournage du film et de scènes recréées digitalement par les équipes de CJ en collaboration avec les studios. Mais il n’y a aucune altération du film sur l’écran principal. »

Présent dans la salle, Theodore Kim, partnership officer de CJ 4DPLEX, a précisé que « la mise au format prenait entre 6 et 8 mois ». De plus, tout le film n’est pas en ScreenX, « pour ne pas entraîner trop de distractions et être pleinement immersif ». Ainsi, ce seront principalement les scènes d’actions des blockbusters, à vocation spectaculaires, qui bénéficieront d’un formatage, en atteste le film des studios Marvel Ant-Man et la Guêpe diffusé en avant-première et qui compte 23 minutes en ScreenX sur 1h58.

Outre la salle de 156 places à La Villette, le Pathé Beaugrenelle est également équipé d’une salle ScreenX, couplée avec la 4DX. C’est seulement la deuxième salle à associer les deux technologies après celle ouverte à Séoul l’an passé. Ces deux inaugurations parisiennes portent le total de salles ScreenX à 147 à travers le monde, majoritairement en Asie. Côté tarif, il faudra rajouter 3 euros au prix du billet pour assister à une projection à La Villette, et 8 euros pour un film qui combine 4DX et ScreenX à Beaugrenelle. Si ces salles vont continuer de proposer des films en version classique, l’ambition est de programmer de plus en plus de longs métrages dans ce nouveau format. « L’objectif de CJ est d’avoir un blockbuster par mois », affirme Theodore Kim. Outre Ant-Man et la Guêpe (en salles depuis le 18/07), seront disponibles en ScreenX En eaux troubles (22/08), La Nonne (19/09) et Aquaman (19/12).