Richard Patry : « Aujourd’hui, il faut que chaque exploitant ait les moyens d’investir »

Heureux de la fréquentation 2023 qui montre que « le cinéma est inscrit dans l’ADN des Français », le président de la FNCF évoque dans L’Émission les perspectives pour 2024, au cours de laquelle chaque exploitant devra être en mesure d’investir, malgré l’inflation et l’endettement, pour répondre au défi écologique et pour « apporter au public ce qu’il demande ». La FNCF reste attentive aux réformes en cours et très vigilante sur la menace pesant sur les dispositifs d’éducation aux images.

googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1553617519041-2'); });
googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1553617519041-1'); });

Les News