Le Grand Action ferme pour travaux

Le Grand Action ©Tanguy Colon/Boxoffice Pro

Le mythique cinéma du 5e arrondissement parisien démarre un vaste chantier de réaménagement.

Isabelle Gibbal-Hardy passe la troisième. L’exploitante et propriétaire du Grand Action a débuté ce lundi 19 juillet d’importants travaux pour ajouter une troisième salle à son établissement. Actuellement doté de la salle Panoramique Henri Langlois (239 places) et de la Club Ida Lupino (80 fauteuils), le cinéma parisien va être enrichi d’une salle Paul Vecchiali d’une trentaine de sièges pour porter sa capacité totale à 350 places. Une nouvelle configuration plus confortable pour allier séances publiques et projections techniques, l’une des principales activités du site. Avec une étude qui table sur 90 000 entrées contre 60 000 tickets en moyenne ces dernières années.

Concrètement, si le hall d’accueil va rester inchangé, c’est toute la partie bar qui va être repensée. Cette zone de réception, bien connue des cinéphiles et autres professionnels, ainsi que l’actuelle cabine de la salle Club vont, à terme, devenir la troisième salle, le bar étant lui délocalisé au fond du cinéma, où se trouve la sortie de secours et le bureau. Cela oblige ainsi Isabelle Gibbal-Hardy à trouver un nouvel espace de travail, hors des murs de son établissement. Chapeauté par l’architecte Philippe Tirot – qui a notamment travaillé sur le cinéma d’Antony (Hauts-de-Seine) –, le projet représente un budget de 885 000 €.

Un chantier d’envergure, donc, qui nécessite la fermeture totale du cinéma. Mais le calendrier de reprise est déjà connu. Le 8 septembre, la salle Panoramique rouvrira, suivie le 22 septembre par la salle Club. C’est à partir du 20 octobre que les spectateurs du Grand Action pourront se lover dans les nouveaux sièges de la troisième salle. Enfin, courant novembre, la partie bar sera opérationnelle, arborant toujours l’esprit « pop » fidèle à l’identité du cinéma parisien !

Les News