Le CNC fait évoluer la commission et les règles de sélection des films français aux Oscars

(ABC/Adam Rose)

Le Centre espère ainsi augmenter les chances des films français de remporter l’Oscar du meilleur film international.

« L’enjeu, c’est de renforcer la compétitivité de la France dans la course aux Oscars, qui accorde à notre cinéma une visibilité exceptionnelle », déclare Frédérique Bredin, présidente du CNC, dans un communiqué.

Ainsi, la composition de la commission évolue et se voit ouverte aux professionnels du cinéma. Désormais, cette dernière sera composée de six professionnels : deux cinéastes, deux producteurs et deux vendeurs internationaux rejoindront les rangs des membres de droit de la commission, à savoir la présidence d’UniFrance, la direction générale déléguée du Festival de Cannes et la présidence des César. C’est le ministre de la Culture qui sera chargé de les désigner, sur proposition du CNC.

Les règles d’éligibilité des films évoluent également. Désormais, des sorties techniques (sept jours consécutifs) avant le 30 septembre pourront être organisées pour les films dont la sortie en salles est prévue à une date ultérieure. Une exception soumise à l’attribution d’un visa provisoire par le CNC. Jusqu’à présent, pour être désigné, un film devait sortir en France au cours de l’année précédente (entre le 1er octobre et le 30 septembre de chaque année).

« Grâce à cette évolution, la commission de sélection aura davantage de choix – y compris parmi les films qui sortiront à l’automne – pour trouver le film idéal pour représenter notre cinéma français dans cette course prestigieuse »

Frédérique Bredin, présidente du CNC

Cette nouvelle commission se réunira au CNC dans la seconde moitié du mois de septembre. La cérémonie des Oscars aura lieu à Los Angeles le 9 février 2020.

Les News