La progression de Netflix ralentit mais reste au-dessus de ses prévisions

La plateforme de streaming a publié hier ses résultats du deuxième trimestre 2021.

1,5 million de personnes se sont abonnées à Netflix entre avril et juin, a annoncé le service américain, un résultat au-dessus de ses prévisions d’un million d’abonnés supplémentaires. Cela reste tout de même un ralentissement significatif par rapport aux progressions affichées en 2020 par la plateforme, qui a tiré profit des confinements imposés à travers le monde. Si sur ce trimestre 2, la région Asie/Pacifique représente deux-tiers des nouvelles souscriptionss, tandis que dans la région États-Unis/Canada, Netflix accuse une perte de 400 000 abonnés. « Notre large base dans cette région conjuguée à une activité réduite s’agissant des acquisitions sur la période sont la principale raison de cette dynamique », estime la firme, qui rappelle une situation similaire au deuxième trimestre 2019, avant que 7,5 millions de personnes issues de la région nord-américaine ne viennent grossir les rangs de Netflix. Dans la zone Europe/Moyen-Orient/Afrique (EMEA), la plateforme a attiré 190 000 nouveaux abonnés pour un total de 68,7 millions depuis son lancement. Au global, 209,18 millions de personnes souscrivent à Netflix, qui prévoit un gain de 3,5 millions d’abonnés au troisième trimestre.

Source : Netflix.

Sur la période, le service a enregistré 7,3 milliards de dollars de revenus, une progression de 19 % par rapport au trimestre équivalent l’an passé, pour un bénéfice net de 1,3 milliard. Il a également indiqué avoir dépensé 8 milliards de dollars pour la création de contenus, au cours du premier semestre 2021, soit une augmentation de 41 % en comparaison de la période similaire en 2020. Netflix s’est enfin vanté de plusieurs succès parmi son offre de nouveaux films, comme Army of the Dead de Zack Snyder, qui aurait été visionné par 75 millions de foyers dans les 28 jours suivant sa mise en ligne – et dont le prequel, Army of Thieves, sera disponible fin 2021 –, ou le film d’animation acquis auprès de Sony, Les Mitchell contre les machines, vus par 53 millions de foyers. À noter toutefois que la comptabilisation des audiences se fait au moyen d’une métrique propre à Netflix, à savoir dès qu’un utilisateur a regardé plus de deux minutes d’une œuvre.

Les News