La petite, la moyenne et la grande exploitation de la FNCF élisent leurs présidents

Commission de branche de la petite exploitation à Deauville @Marion Delique

La Fédération Nationale des Cinémas Français a procédé, du 1er au 3 juin, aux élections des président(e)s et rapporteur(e)s de ses trois commissions de branche.

La petite exploitation a reconduit Olivier Aubry, directeur du Méliès de Bayeux (Calvados), à sa présidence. C’est son second mandat depuis son élection en juin 2019. La rapporteure reste Sonia Brun, responsable et programmatrice de l’Espace Marcel Carné de Saint-Michel-sur-Orge (Essonne). À noter que cette commission réunit 29 exploitants.

Pour la moyenne exploitation, Cédric Aubry fait son retour à la présidence qu’il avait occupée jusqu’en 2019. Le dirigeant du réseau Cinémas Confluences avait entre-temps été remplacé par Aurélie Delage, directrice du Cinescop Megarama de Garat (Charente), et Jean-Philippe Hochwelker, directeur du Sélect de Sélestat (Bas-Rhin). Pour sa part, Sylvie Jaillet, directrice du Ciné Festival d’Ambérieu (Ain) est reconduite dans sa fonction de rapporteure. Cette commission est composée de 32 membres.

Enfin, concernant la grande exploitation, un seul candidat était en lice et a donc été élu : René Kraus, directeur du Capitole Studios du Pontet (Vaucluse). Laurence Meunier, à la tête notamment du Majestic de Compiègne, assure de nouveau la fonction de rapporteure. Cette commission rassemble de son côté 30 exploitants.

Pour rappel, la petite exploitation regroupe les cinémas réalisant moins de 80 000 entrées annuelles, la moyenne ceux totalisant entre 80 000 et 450 000 tickets et la grande, ceux au-delà des 450 000 billets par an.