La nouvelle équipe Disney/Fox confirmée

Nathalie Grison s'est dit « ravie que l’équipe soit formée, stabilisée et prête pour aborder les challenges ». ©Disney

La Walt Disney Company franchit une nouvelle étape en France avec une nouvelle organisation au sein des équipes marketing et ventes de la firme aux grandes oreilles.

Ils sont trois de la 20th Century Fox à rejoindre les rangs de Disney. Nathalie Lemelin hérite ainsi de la programmation de la région de Lyon, dont elle avait déjà la charge dans le studio dirigé par José Covo. Elle prend la suite de Martin Agniel, qui était arrivé chez Disney en 2015. Ancien programmateur GRP chez la Fox, Guillaume Cidère gère la programmation des circuits indépendants, le site Disney dédié aux exploitants ainsi que la logistique des conventions et tournées. Enfin, Eymeric Dequier arrive en qualité de programmateur périphérie et coordinateur du label Searchlight. Chez Fox, il était en charge de la périphérie, du Nord et de l’Est. 

Hormis ces nouvelles arrivées, l’équipe des ventes dirigée par Nathalie Grison ne change pas, si ce n’est que Renaud Maupin prend la responsabilité de la province et des DOM-TOM. Géraldine Sol conserve la région Nord-Est, Marie Hungler celle de Marseille, Adèle Schroeder Bordeaux et l’éducation à l’image en remplacement de Patricia Moon, partie en octobre à la retraite, et Benjamin Reyntjes la GRP, le Maghreb et l’Afrique francophone. Pour rappel, Pierre Bouriaux, en charge de la mise en place du matériel dans les salles parisiennes, est parti à la retraite fin décembre. De son côté, l’équipe marketing salles menée par Giovanni Lallemand sera prochainement renforcée.

Après l’intégration des films Fox au line-up fin novembre, l’annonce de cette nouvelle organisation marque une étape finale dans la fusion entre les équipes distribution des deux filiales françaises, désormais dirigée par Frédéric Monnereau. « Je suis ravie que l’équipe soit formée, stabilisée et prête pour aborder les challenges de ce nouveau line-up. Nous avons envie d’être plus présents auprès des exploitants et de nous déplacer davantage en province », conclut Nathalie Grison.

Les News