La fréquentation chute à nouveau en septembre

©DR

Le CNC révèle un faible mois de septembre en matière de fréquentation, avec 5,5 millions d’entrées estimées.

D’après les estimations que le CNC vient de publier sur la fréquentation des salles obscures, 5,5 millions d’entrées ont été réalisées au mois de septembre ; un résultat en recul de 50,9 % par rapport au mois de septembre 2019 mais une baisse moindre par rapport au mois d’août (-58,1 % sur un an). Depuis la réouverture des salles le 22 juin, près de 18 millions d’entrées ont été enregistrées.

« Tenet, sorti le 26 août, a redynamisé la fréquentation mais ce phénomène n’a pas perduré », constate le Centre. Le film totalise 1,9 million d’entrées sur le mois de septembre sur un total supérieur à 2 millions à date. Antoinette dans les Cévennes est le film sorti en septembre le plus vu ; avec ses 364 000 entrées, il est également troisième au classement des films du mois, derrière Effacer l’historique (26 août), 466 000 entrées en septembre.

Si la fréquentation diminue de 63,1 % au cours de la période juillet-septembre, il est à noter que l’hémorragie est mieux contenue du côté des films français, dont la fréquentation recule de -13,8 % et 8,9 millions d’entrées, mais logiquement moins que celle des films américains, à -88 % et 3,7 millions d’entrées. 

Compte tenu de la fermeture des cinémas pendant le confinement, le nombre d’entrées estimé de janvier à septembre est donc de 56,15 millions contre 150,6 millions en 2019, soit une baisse de 62,7 %. Sur l’année glissante (octobre 2019 à septembre 2020), 118,62 millions d’entrées ont été réalisées contre 208,71 millions sur les douze mois précédents (-43,2 %).

La part de marché des films français est estimée à 41,7 % sur les neuf premiers mois de 2020 (34,1 % sur les neuf premiers mois de 2019) et celle des films américains à 44,3 % (54,1 % en 2019). Sur les 12 derniers mois, la part de marché des films français est estimée à 39,2 %, celle des films américains à 48,6 % et celle des autres films à 12,3 %.