La Berlinale s’adapte au contexte sanitaire

©Andreas Teich

Tout en confirmant le passage au tout virtuel de son marché, le Festival de Berlin a dévoilé les adaptations de son édition – en présentiel – de 2022… ainsi que son film d’ouverture !

« La Berlinale a développé un nouveau concept afin de pouvoir porter haut et fort le drapeau de la culture, même en ces temps de pandémie », déclarent les organisateurs en détaillant les adaptations de la prochaine édition qui démarre le 10 février. Et si « le strict respect des règles d’hygiène en vigueur restent la priorité absolue », la manifestation compte bien mettre l’accent sur les projections dans les salles. « L’essentiel est de faire vivre au public et aux équipes de films une expérience collective du cinéma, tout en réduisant le nombre de face-à-face, conformément à la réglementation Covid », estiment les deux directeurs de la Berlinale, Mariette Rissenbeek et Carlo Chatrian, conscients que leurs invités internationaux « sont désireux de présenter leur travail sur place ». 

À commencer par François Ozon, qui fera l’ouverture de la Berlinale avec son Peter von Kant, librement adapté de Rainer Werner Fassbinder, en compagnie de Denis Menochet, Isabelle Adjani et Hanna Schygulla. 

Le reste de la sélection sera annoncé mercredi 19 janvier prochain. 

Aménagements

Suivant les récentes décisions du gouvernement fédéral et du Sénat de Berlin, le festival aura donc bien lieu en présentiel, en suivant la double mesure de port de masque et de tests, ainsi qu’une limitation à 50 % des jauges. Il ne sera pas possible d’organiser des fêtes ni des réceptions, mais les équipes de films auront toujours la possibilité d’apparaître en « groupes réduits » sur le tapis rouge du Berlinale Palast ou dans certaines salles, « ce qui contribuera à créer une touche de l’atmosphère traditionnelle du festival ».

En outre, la partie du festival consacrée aux présentations de films en sélection est raccourcie et ne durera que jusqu’au 16 février, la cérémonie de palmarès se tenant le soir-même. La cérémonie de remise de l’Ours d’or honorifique à Isabelle Huppert est prévue pour le 15 février.

L’événement « Publikumstag », très populaire depuis quelques années, sera pour sa part étendu à quatre jours, du 17 au 20 février, pour une reprise des projections dans toutes les salles de la Berlinale, au tarif plein de 10 euros.

Un EFM 100 % digital

Confronté à des « obstacles plus importants », l’European Film Market (le second plus grand marché mondial du film après celui de Cannes) confirme son basculement en ligne. « La décision de faire de l’EFM 2022 un événement purement numérique a été extrêmement difficile à prendre. Le grand besoin de l’industrie de la vente de se rencontrer physiquement s’était reflété dans le nombre considérable de réservations d’espaces d’exposition, d’accréditations et de projections physiques sur le marché », déclare le directeur de l’EFM, Dennis Ruh. « Toutefois, la fréquence élevée des rencontres en face à face dans le cadre des échanges réguliers sur le marché n’est pas envisageable pour le moment. Nous nous appuyons donc sur nos offres numériques, qui ont déjà fait leurs preuves l’année dernière dans le domaine des foires commerciales « à distance ». » 

Les News