Kinepolis termine sa rénovation à Rouen

©Laurent Ghesquiere

Le groupe belge a étrenné le 20 juin la transformation totale de son site normand, au sein du centre commercial de Saint-Sever à Rouen rive gauche.

Après une année de travaux sans fermeture, le multiplexe de 14 salles et 2 473 fauteuils, sur une surface de plus de 12 000 m² et 2 niveaux, a changé de visage. Racheté par Kinepolis à UGC en janvier 2016, le cinéma a bénéficié d’une rénovation complète en parallèle de l’embellissement du centre commercial Saint-Sever et l’ajout de restaurants. L’accueil et le parcours client ont ainsi été repensés : un foyer doté d’espaces lounge et d’un shop confiserie précède l’accès aux caisses tandis que deux espaces de 300 m² pour l’organisation d’événements privés ont été aménagés.

Outre la refonte des systèmes de climatisation et de chauffage, les salles ont été totalement liftées et mises aux normes avec des écrans neufs mur à mur, des nouveaux fauteuils double-accoudoirs. Sans oublier la numérotation des fauteuils désormais disponible dans tous les sites du groupe. En plus des 10 salles déjà accessibles, une salle supplémentaire a agencé des places PMR, pour un total de 55 places dans le cinéma.

L’espace confiserie ©Laurent Ghesquiere

Quant à la programmation, elle reste généraliste avec des séances événementielles telles que les soirées filles, les Horror Nights, les Matinées Magiques pour les familles… ou encore la retransmission en direct du Metropolitan Opera de New York et du Bolchoï de Moscou. Le cinéma participe également à la vie locale avec l’accueil de plusieurs manifestations culturelles : Le festival À l’Est du Nouveau, Regards sur la Palestine, This is England… 

Dans le cadre du dispositif Ecole et Cinéma en partenariat avec le Pôle Image, Kinepolis Rouen accueille chaque trimestre entre 2 500 et 3 000 élèves et professeurs. Le site met également ses salles à disposition de l’association Passeurs d’images pour des projections privées à destination des publics ayant des difficultés d’accès au cinéma pour des raisons sociales, géographiques ou culturelles. Le groupe espère atteindre une fréquentation de 400 000 entrées à terme, sachant qu’en 2018, celle-ci n’avait pas dépassé les 180 000.

Les 14 salles du site ont été rénovées. ©Laurent Ghesquiere