Italie : 25 millions d’euros pour les salles de cinéma

© Norbert Scanella / Panoramic / Bestimage

Le ministre de la Culture, Dario Franceschini, alloue une nouvelle partie du Fonds d’urgence au soutien des pertes des cinémas italiens dans un contexte de reprise compliquée.

Le 6 mars, le gouvernement a signé un décret afin de solliciter de nouveau le Fonds d’urgence pour le divertissement, le cinéma et l’audiovisuel à hauteur de 25 millions d’euros. L’aide concerne particulièrement les pertes des salles de cinéma sur la période de novembre 2021 à janvier 2022. Cette annonce survient dans un contexte de reprise difficile pour le secteur qui a souffert d’une fermeture prolongée de ses salles puis de la perte d’un écran sur sept. Suite à un box-office 2021 tout aussi négatif que 2020, la filière cinéma a interpellé son ministre de la Culture en février dernier. En effet, la baisse des recettes s’élève à 73,4 % par rapport à 2019 et à 7,2 % par rapport à 2020.

« Avec cette mesure, nous poursuivons notre soutien aux secteurs culturels gravement touchés par la pandémie. Le secteur du cinéma et de l’audiovisuel doit être soutenu dans l’ensemble de sa chaîne, de la production à la distribution et à l’exploitation », a déclaré Dario Franceschini.

Les cinémas italiens bénéficiaires de cette aide doivent avoir gardé leurs portes ouvertes au public au moins 25 % du temps entre le 1er novembre 2021 et le 31 janvier 2022 et être à jour sur leurs cotisations. Le fonds de 25 M€ sera réparti au prorata de la perte des recettes provenant de la vente de billets au cours de la période allant du 1er novembre 2021 au 31 janvier 2022, par rapport à la période allant du 1er novembre 2019 au 31 janvier 2020. Si le cinéma n’a pas vendu de billets sur cette période de référence, l’aide sera calculée sur la moyenne des pertes de ventes de billets des cinémas ayant le même nombre d’écrans.

Les News