Couvre-feu : les cinémas toujours dans l’expectative

Ferme sur l’application du couvre-feu, le gouvernement laisse la porte ouverte à des « solutions plus adéquates » pour les secteurs les plus impactés.

Lors de leur intervention sur les modalités du couvre-feu et la gestion de son impact économique, le Premier ministre Jean Castex et les ministres de l’Économie, Bruno Le Maire, de la Santé, Olivier Véran, de l’Intérieur, Gérald Darmanin et du Travail, Elisabeth Borne, ont annoncé le renforcement des dispositifs en vigueur. 

« Tout sera fait pour réduire l’impact économique de ces semaines de couvre-feu », a déclaré Jean Castex, en commençant par le rétablissement du fonds de solidarité pour toutes les entreprises de moins de 50 salariés dans le périmètre du couvre-feu. Pour le secteur de la culture, comme ceux de l’hôtellerie, des cafés, de la restauration, de l’événementiel et du sport, le fonds peut aller jusqu’à 10 000 euros par mois, « dès lors que [les entreprises] subissent une perte de chiffre d’affaires non plus de 70 %, mais de 50 % », a précisé le ministre de l’Économie. 

Parmi les autres mesures, figurent la poursuite de l’exonération des charges pour toutes les entreprises soumises au couvre-feu, la prolongation du dispositif de PGE jusqu’au 30 juin 2021 et des discussions, toujours en cours, sur les loyers. 

Les discussions sont aussi en cours pour le secteur culturel, dont la requête de dérogation pour les spectateurs de cinéma et de théâtre, avec le souci de « trouver les solutions les plus adéquates possible », a assuré Jean Castex. La ministre de la Culture rencontrera les représentants des secteurs concernés demain matin.

Les News