Coronavirus : Les producteurs européens réclament des mesures de soutien

Une réunion du European Producers Club lors du Festival de Cannes. ©EPC

Le European Producers Club regroupant 100 producteurs indépendants demande la mise en place de mesures fortes et immédiates pour la préservation de l’ensemble de la filière, dont l’assouplissement de la chronologie des médias.

L’association estime que la fermeture des cinémas et l’interruption ou l’annulation de centaines de productions en phase de tournage dans toute l’Europe entraîne une perturbation de la trésorerie et les faillites à prévoir des sociétés de production. « Tout cela se produira très rapidement et entraînera une rupture irréversible de la créativité audiovisuelle européenne avec des conséquences dramatiques difficiles à estimer, d’autant plus que la durée de la période de suspension n’est pas encore connue », s’inquiètent les membres du European Producers Club, qui ont proposé dix mesures de préservation à la Commission européenne.

Parmi celles-ci, deux concernent spécifiquement les projets en phase de distribution, confrontés à des annulations ou des retards de sortie, « bien qu’ils aient déjà engagé des dépenses considérables ». 

Outre la mise en place d’un système européen et étatique pour indemniser toutes les parties prenantes impactées (dont producteurs et distributeurs) par les pertes de recettes d’exploitation en salles ainsi que les campagnes de promotion dépensées entièrement ou partiellement, l’association évoque une libéralisation des chronologies des médias ainsi que des autres exigences nécessaires pour accéder au financement public. « Améliorer la sortie des films de cinéma par le biais de plateformes en ligne [permettrait] une compensation économique équitable aux producteurs et aux distributeurs […]. Cela est particulièrement pertinent car la distribution et la consommation en ligne peuvent grandement bénéficier aux millions de personnes isolées. »

Les News