Cannes 2021 : La Semaine de la Critique livre son palmarès

©Dulac Distribution

Le jury de la 60e édition de la section parallèle, présidé par le cinéaste Cristian Mungiu, a décerné ses différents prix mercredi 14 juillet à l’Espace Miramar.

Le Grand Prix Nespresso a été décerné à Feathers d’Omar El Zohairy, distribué par Dulac Distribution, produit par Still Moving. L’histoire d’une mère au foyer qui suite à un improbable incident, va devenir endosser le rôle de cheffe de famille contre son gré.

Le Prix Fondation Louis Roederer de la Révélation a été remis à l’actrice colombienne Sandra Melissa Torres. Elle occupe le premier rôle du film Amparo de Simón Mesa Soto, produit par Ocultimo et sans distributeur français actuellement.

Le Prix Découverte Leitz Cine du court métrage est revenu à Duo Li de Zou Jing.

C’est Condor Distribution qui a reçu le Prix Fondation Gan à la Diffusion pour Rien à foutre de Julie Lecoustre et Emmanuel Marre, produit par Wrong Men. Le film avec Adèle Exarchopoulos dans le rôle principal, sera donc accompagné en salles par la société d’Alexis Mas.

Le Prix SACD a été décerné à Elie Grappe et Raphaëlle Desplechin, auteur et autrice d’Olga. Produit par Point Prod et Cinema Defacto, le drame sera distribué en France par ARP Sélection.

Enfin, le Prix Canal+ du court métrage a été remis à Brutalia, jours de labeur, réalisé par Manolis Mavris.

Pour rappel, il s’agissait de la dernière édition pilotée par Charles Tesson, qui sera remplacé dans sa fonction de délégué général par Ava Cahen.