Cannes 2020 : Pas de report, mais un nouveau format à l’étude pour le festival

©Mathilde Petit/FDC

Après l’annonce du président de la République d’interdire les festivals jusqu’à la mi-juillet, le Festival de Cannes explique qu’il sera difficile que la manifestation se déroule dans son format traditionnel.

[Mis à jour le 16/04 à 18h30]  « Nous avons pris acte que le report envisagé à fin juin début juillet pour la 73e édition du Festival International du Film de Cannes n’est plus possible à cette date. » Logiquement, les organisateurs du festival ont officialisé mardi ce qui n’était plus qu’un secret de Polichinelle : l’impossibilité que la manifestation cannoise se déroule cette année dans sa forme initiale.

Le festival explique toutefois avoir débuté des consultations avec des professionnels du cinéma français et étranger pour « étudier l’ensemble des éventualités permettant d’accompagner l’année cinéma en faisant exister les films de Cannes 2020 d’une manière ou d’une autre », la manifestation étant depuis longtemps « un instrument essentiel de soutien à l’industrie cinématographique ». Bien que la situation sanitaire génère toujours de nombreuses incertitudes, les organisateurs espèrent être en capacité d’annoncer rapidement « les formes que pourraient prendre ce Cannes 2020 ».

Dans une interview accordée au Figaro aujourd’hui, Thierry Frémaux ajoute que « comme rien ne peut être envisagé avant mi-juillet, cela signifie que les premiers rendez-vous auront lieu à la rentrée ». Pas encore de certitude sur la forme que prendra cette édition 2020, « mais un festival numérique, non ». Pour le délégué général du festival, « Cannes défend les films projetés dans les salles. Et les salles sont au plus mal. On doit les aider, et ça prendra du temps. Il faudra y mettre des formes, des idées, de l’événement. »

Thierry Frémaux indique aussi que la sélection des films continue, et qu’au moment de leur sortie en salle, on peut imaginer « un label “Cannes 2020” plutôt que Sélection officielle, puisque cette dénomination implique que le Festival soit organisé “normalement”. Et que nous souhaitons y associer les sections parallèles. »

En attendant de savoir comment, donc, le Festival de Cannes affirme vouloir « être présent à l’automne pour contribuer au vaste chantier de la reconquête du cinéma

L’interview est à lire dans son intégralité sur le site du festival.


Les News