Box-office week-end : Everything Everywhere All at Once domine

"Everythiing Everywhere All at Once" ©Pathé Live/Originals Factory

Top 10 – Le film déjanté des Daniels et La Dégustation renouvellent un podium où Bullet Train garde la cadence, dans un marché globalement au ralenti. 

Le bouche à oreille s’installe progressivement pour Everything Everywhere All at Once, avec un engouement notable sur les réseaux sociaux notamment. Après un premier jour tranquille, le film accompagné par Pathé Live et Originals Factory achève un premier week-end plus dynamique avec plus de 100 000 curieux réunis.

Lancement plus mitigé pour La Dégustation d’Ivan Calbérac, loin des résultats de ses deux précédents films, Venise n’est pas en Italie (160 000 tickets en 2019) et L’Étudiante et monsieur Henri (147 000 billets en 2015), également accompagnés par Studiocanal. Le distributeur réalise d’ailleurs son moins bon démarrage de l’année (six films sortis).

Entre ces deux nouveautés, Bullet Train (Sony) achève un honorable cinquième week-end, ne perdant que 29 % de sa fréquentation. Le blockbuster de David Leitch porté par Brad Pitt se rapproche du top 15 2022, n’étant devancé que de 1 000 entrées par l’animation Vaillante.

Les deux films d’animation du classement marquent d’ailleurs un peu le pas. Chez Paramount, Tad l’explorateur et la table d’Emeraude recule ainsi de 43 % à l’issue de son deuxième week-end mais devient déjà le 9e titre animé ayant enregistré le plus d’entrées cette année, devant My Hero Academia – World Heroes Mission (250 000 tickets). La tête est toujours occupée par Les Minions 2, dont la fréquentation est en baisse de 47 % à la fin de son neuvième dimanche. 

Seule autre nouveauté, Avec amour et acharnement, le nouveau Claire Denis primé à la dernière Berlinale, s’arroge une belle moyenne de 19 cinéphiles par projection, la meilleure du top. Un démarrage toutefois en-deçà de celui d’Un beau soleil intérieur (106 000 billets en 2017) également distribué par Ad Vitam.

La performance de la semaine, côté continuations, est une nouvelle fois à mettre au crédit de l’inusable Top Gun : Maverick, dont la baisse reste limitée à 25 % même en quinzième week-end. Sortis le même jour, Rumba la vie et Les Volets verts suivent des trajectoires similaires avec quelque 210 000 entrées en 12 jours et des évolutions respectives de -37 et -42 %.

Au global, le marché tourne nettement au ralenti avec un seul titre au-delà des 100 000 tickets. Le box-office n’avait pas été dans une telle situation depuis le week-end du 22 mai dernier, même si à l’époque, Doctor Strange in the Multiverse of Madness émergeait largement avec plus de 315 000 entrées. Il faut en revanche remonter à la mi-octobre 2020 pour trouver trace d’un top 10 au cumul aussi faible.

Entrées réalisées du 31 août au 4 septembre 2022 :

RFilmDistributeurEntréesSéancesMoyCumul
1EVERYTHING EVERYWHERE ALL AT ONCEPATHÉ LIVE100 3647 25214110 494
2BULLET TRAINSONY PICTURES95 1395 254181 324 409
3LA DÉGUSTATIONSTUDIOCANAL89 2938 12811104 967
4TAD L’EXPLORATEUR ET LA TABLE D’EMERAUDEPARAMOUNT82 9325 44915287 096
5TOP GUN : MAVERICKPARAMOUNT66 5923 640186 418 294
6RUMBA LA VIEGAUMONT63 3937 6978214 474
7LES VOLETS VERTSARP SELECTION62 6157 3678213 034
8AVEC AMOUR ET ACHARNEMENTAD VITAM57 3583 0681960 282
9BEASTUNIVERSAL47 6234 58110164 552
10LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRUUNIVERSAL44 3953 008153 720 923
Sources chiffres : Distributeurs | Séances : Showtimes Dashboard by The Boxoffice Company.