Box-office US : Un espion ordinaire démarre en douceur, Raya toujours premier

Un espion ordinaire © SND

Une seule sortie majeure cette semaine qui ne bouleverse pas le classement, mais des continuations qui profitent de la réouverture des cinémas de Los Angeles et New York.

Avec la réouverture des cinémas de Los Angeles vendredi et la progression de la vaccination à travers les États-Unis, le marché montre quelques signes de croissance ce week-end, dans l’attente de l’arrivée de gros blockbusters. De fait, c’est toujours le Disney, Raya et le dernier dragon, qui garde la première place pour le troisième week-end consécutif, chutant de 5 % seulement avec 5,2 millions de dollars et un cumul national de 23,4 millions. Tom & Jerry tient bon lui aussi, ne perdant que 7 % de ses recettes qui s’élèvent à 3,84 millions de dollars au terme de son quatrième week-end, et réalisant ses meilleurs scores dans la région de Los Angeles où il vient de débuter.

Seule nouveauté importante, Un espion ordinaire, distribué par Roadside Attractions sur 1 433 copies, rapporte un peu plus de 2 millions de dollars. Ce film d’espionnage sur la Guerre froide, qui met en scène Benedict Cumberbatch et Rachel Brosnahan, arrive en troisième place et a particulièrement bien démarré dans les salles de Salt Lake City, Orlando et Dallas.

Chaos Walking est quatrième avec 1,93 million de dollars dans 2 132 cinémas, tandis que Les Croods 2 : une nouvelle ère résiste remarquablement avec un montant estimé à 620 000 dollars pour son 17e week-end, soit une hausse de ses recettes de 15 %. 

Mais ce sont les films « du milieu », généralement plus performants sur les côtes, qui ont le plus bénéficié de la réouverture californienne. Promising Young Woman, en 13e semaine mais programmé dans 334 salles supplémentaires grâce à ses cinq nominations aux Oscars, a rapporté environ 195 000 dollars, soit une hausse de 117 % par rapport au week-end dernier. Los Angeles et New York ont ​​contribué pour près de 30 % dans ses résultats sur ces trois jours.

Même tendance pour Boogie de Eddie Huang, l’histoire d’un basketteur sino-américain, qui a rapporté environ 600 000 dollars dans 1 184 cinémas et se place au 6e rang du box-office du week-end. Si ses recettes ont globalement baissé de 23 %, près d’un tiers proviennent des cinémas de Los Angeles et de la région de New York.Enfin, The Father de Florian Zeller, distribué par Sony et nommé à l’Oscar du meilleur film, se maintient correctement avec environ 322 000 dollars pour sa 4e semaine, et ferme le top 10 du week-end.

Estimations du box-office week-end (du 19 au 21 mars 2021)

FilmRecettesÉvol.CopiesTotalSemaineDistributeur
Raya et le dernier Dragon$5,150,000-10%2,261$23,432,6063Walt Disney
Tom & Jerry$3,835,000-6%2,508$33,687,0004Warner Bros.
Un espion ordinaire$2,010,0001,433$2,010,0001Roadside Attractions
Chaos Walking$1,925,000-14%2,132$9,693,6333Lionsgate
Les Croods 2 : Une nouvelle ère$620,00015%1,411$55,244,57817Universal
Boogie$600,000-23%1,184$3,262,4753Focus Features
Le Vétéran$480,0006%1,105$14,268,44710Open Road Films
Wonder Woman 1984$460,00015%1,158$45,560,00013Warner Bros.
Une affaire de détails$340,000-15%1,13$14,708,0008Warner Bros.
The Father$321,000-26%933$969,0004Sony Pictures Classics

Les News