Berlin 2021 : le festival reporté et scindé en deux parties

Le 1er grand festival de l’année n’aura pas lieu en février, mais en deux saisons. En mars pour les professionnels, en ligne, et en juin pour le public, en live.

Face à l’évolution de l’épidémie de COVID en Allemagne, on attendait les annonces officielles des organisateurs de la 71e Berlinale. Ils ont annoncé ce 18 décembre que le festival, qui devait se tenir du 11 au 21 février prochains, débutera finalement en mars, sans qu’une date soit pour le moment précisée, sur les plateformes professionnelles European Film Market, Berlinale Co-Production Market, Berlinale Talents et le World Cinema Fund avec une offre en ligne.

En effet, « Si la situation actuelle ne permet pas un festival physique en février, il est important d’offrir un marché à l’industrie au cours du premier trimestre de l’année« , a déclaré Mariette Rissenbeek, directrice générale de la Berlinale. « Avec ce changement de format en 2021, nous pouvons protéger la santé de tous les invités et soutenir le redémarrage de l’industrie du cinéma. Avec cet événement estival, nous voulons célébrer un festival pour le cinéma et offrir au public de la Berlinale l’expérience collective tant attendue du cinéma et de la culture.»

La sélection des films en compétition et pour les différentes sections est en cours et sera annoncée en février. Le programme sera montré aux professionnels en mars lors de l’European Film Market (EFM) et un jury international, à Berlin, désignera les lauréats. Les films primés seront ensuite proposés au public berlinois cet été, dans le cadre d’un événement festif.
Directeur artistique du festival depuis l’an dernier, Carlo Chatrian, estime « remplir ainsi la mission de la Berlinale. Alors qu’en mars l’industrie du cinéma sera réunie (en ligne) et pourra soutenir et éclairer notre sélection, en été – comme un nouveau départ, 70 ans après la première édition – notre public pourra célébrer les cinéastes et leurs équipes, en salle et en plein air. Ce sera l’occasion de découvrir les différentes sections et profils du festival, de voir les films de la compétition internationale et de fêter cette édition avec les gagnants des Ours d’or et d’argent dans une ambiance joyeuse.»  

Si Berlin est en effet un énorme marché mondial, c’est aussi un festival qui touche particulièrement le grand public, avec plus de 330 000 billets vendus lors de son édition 2020.