Annecy 2022 : Le Festival du film d’animation révèle sa sélection

Affiche festival d'Animation d'Annecy 2022

La sélection officielle a dévoilé, lundi 2 mai, les films en compétition et la section Contrechamp ; plusieurs images de grosses productions attendues seront également montrées lors de cette 46e édition qui se déroule du 13 au 18 juin.

« Nous avons pensé cette édition pour qu’elle soit un feu d’artifice de créativité, de diversité, afin d’affirmer à nouveau l’explosion d’un cinéma dont nous sommes fiers d’être les serviteurs », a commenté Mickaël Marin, directeur du festival, sur l’estrade du CNC où se tenait la conférence de presse. Après une édition 2021 hybride en raison du contexte sanitaire, la manifestation renoue avec son format traditionnel – projections, rencontres et Mifa en physique – agrémenté d’un line-up alléchant. « La sélection 2022 est diversifiée et surprenante. Elle témoigne de la vitalité du cinéma d’animation et de l’exceptionnel développement de la production mondiale au cours des dernières années. La qualité et la quantité sont telles qu’on se sent presque à l’étroit dans le plus grand festival d’animation au monde ! », a abondé le délégué artistique Marcel Jean.

Le 46e Festival du film d’animation d’Annecy s’ouvrira, comme annoncé il y a quelques semaines, avec Les Minions 2 : Il était une fois Gru, production Illumination distribuée par Universal. La manifestation accueillera également en avant-première mondiale – après avoir été un temps murmuré du côté de Cannes – de Buzz l’éclair d’Angus MacLane, des studios Pixar (Disney), ainsi que les projections des Secrets de mon père de Véra Belmont (Le Pacte) et du Monstre des mers de Chris Williams (Netflix Animation). Le Festival dévoilera également les images attendues de Spider-Man : Across the Spider-Verse (Part 1), produit par Sony Pictures, du Chat Potté 2 : la dernière quête, des studios DreamWorks, d’Ernest et Célestine, le voyage en Charabie, des studios Folivari, ainsi que de Strange World des studios Walt Disney Animation. En outre, un Cristal d’honneur sera remis à Jennifer Lee, directrice créative des studios et scénariste des deux volets de La Reine des neiges, ainsi qu’au cinéaste Michel Ocelot, précédant la projection de son nouveau film Le Pharaon, le Sauvage et la Princesse.

En plus de ce riche programme de séances événements, le Festival a levé le voile sur la compétition et le Contrechamp. La qualité des films soumis a représenté « un immense défi » dixit les organisateurs, et sur la centaine de longs métrages soumis, dix ont été retenus en compétition L’officielle pour tenter de succéder à Flee, Cristal du long métrage en 2021 :

  • Charlotte d’Eric Warin et Tahir Rana : Diaphana Distribution
  • Goodbye, DonGlees! d’Atsuko Ishizuka : Eurozoom
  • Interdit aux chiens et aux Italiens d’Alain Ughetto
  • Le Petit Nicolas – Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ? d’Amandine Fredon et Benjamin Messoubre : Bac Films
  • Misaki no Mayoiga de Shinya Kawatsura
  • My Love Affair with Marriage de Signe Baumane
  • Nayola de José Miguel Ribeiro
  • Saules aveugles, femme endormie de Pierre Foldes : Gebeka Films
  • L’Île d’Anca Damian : Eurozoom
  • Unicorn Wars d’Alberto Vazquez : Ufo Distribution

Dix films concourent également dans la section Contrechamp : 

  • Aurora’s Sunrise d’Inna Sahakyan
  • Home Is Somewhere Else de Carlos Hagerman et Jorge Villalobos
  • Khamsa – Le Puits de l’oubli de Khaled Chiheb
  • L’Autre Forme de Diego Guzman
  • Les Démons d’argile de Nuno Beato
  • Pléthore de nords de Koji Yamamura
  • Quantum Cowboys de Geoff Marslett
  • Silver Bird and Rainbow Fish de Lei Lei
  • Tae-il-i (Chun Tae-il: A Flame That Lives On) de Jun-pyo Hong
  • Yaya e Lennie – The Walking Liberty d’Alessandro Rak

Les News