AMC évalue ses pertes du second trimestre 2021 mais aussi ses ressources

©AMC

Le leader de l’exploitation mondiale a publié ses résultats du deuxième trimestre 2021, considéré comme une « période de transformation ».

À fin juin 2021, 100 % des 593 cinémas AMC implantés sur le territoire américain et 335 cinémas à l’étranger, soit 95 % de son parc international – dont la majorité n’a rouvert qu’à partir de juin – étaient en exploitation. Une reprise d’activité massive qui a permis au circuit d’accueillir 22 millions de spectateurs sur les trois mois du trimestre : 17,8 millions aux États-Unis  et 4,2 millions à l’international.

Sur cette même période, AMC Entertainment Holdings, Inc. a enregistré 444,7 M$ de recettes (contre 18,9 M$ au second trimestre 2020) dont 233 M$ pour la vente de billets, 161,5 M$ pour la vente confiserie et 50,2 M$ en revenus divers. Dans le même temps, les coûts et dépenses d’exploitation du groupe s’élèvent à 741,3 M$, et sa perte d’exploitation à 296,6 M$ (contre 471,6 M$ au second trimestre 2020) tandis que ses pertes nettes s’élèvent à 344 M$ (contre 561 M$ au second trimestre 2020). 

« Le deuxième trimestre de 2021 a été une période de transformation pour AMC », note le CEO Adam Aron qui rappelle la levée de 1,25 milliard de dollars de capitaux – notamment à travers la vente d’actions et de diverses participations du groupe, dont de ses cinémas en Lituanie – au cours du trimestre, portant les réserves d’AMC à plus de 2 milliards de dollars, « soit le double des liquidités dont notre entreprise vieille de plus de 100 ans n’a jamais disposé ». Le dirigeant n’en reste pas moins conscient que la pandémie n’est pas terminée. « Cependant, bien qu’il n’y ait aucune garantie quant à ce que l’avenir nous réserve dans un monde encore touché par l’infection, on peut envisager une fin heureuse à la hollywoodienne pour cette histoire ». 

Les News