Aftersun remporte le Grand Prix du Festival de Deauville

©Mubi

Le 48e Festival du cinéma américain a consacré le drame de Charlotte Wells, également lauréat d’un second prix.

Le jury présidé par le cinéaste Arnaud Desplechin a été séduit par Aftersun de Charlotte Wells en lui décernant le prestigieux Grand Prix. Le film a également été récompensé par le Prix de la critique. Cette chronique estivale d’une relation père-fille avait été présenté à la Semaine de la Critique 2022 et sera disponible sur la plateforme Mubi.

Un Prix du Jury ex-æquo a été attribué à Palm Trees and Power Lines réalisé par Jamie Dack et War Pony de Gina Gammell et Riley Keough. Le premier film suit la rencontre fortuite entre une jeune fille et un ado qui va peu à peu l’éloigner de ses proches ; il n’a pour l’heure aucun distributeur français. Le second raconte l’histoire de deux jeunes hommes de la tri­bu Ogla­la Lako­ta vivant dans une réserve amérindienne qui tentent de trouver leur voie vers l’âge adulte. Caméra d’or du dernier Festival de Cannes, le film a également reçu le Prix Fondation Louis Roederer de la révélation ; il sera distribué par Les Films du Losange.

Le réalisateur John Patton Ford reçoit le Prix du public pour Emily The Criminal. Aubrey Plaza incarne une femme contrainte d’intégrer un réseau d’arnaqueurs pour combler ses dettes. Le film sera distribué par Universal.

Déjà connu avant le Festival, le Prix d’Ornano-Valenti (pour l’aide à l’exportation américaine d’un film français) a été remis à Falcon Lake de Charlotte Le Bon, distribué par Tandem.

Pour rappel, les Deauville Talent Awards ont été décernés au comédien et désormais réalisateur, Jesse Eisenberg (The Social NetworkInsaisissables) et à l’actrice Thandiwe Newton (Ma vie avec John F.DonovanLa vérité sur Charlie). Le Nouvel Hollywood a salué Lucy Boynton (Le Crime de l’Orient-Express) et Ana de Armas (Blonde).

Les News