Affaire Netflix à Cannes : l’UPC interpelle la FNCF

Reed Hastings (patron de Netflix) - Soirée de lancement Netflix au centre culturel Matadero Madrid à Madrid, le 20 octobre 2015.

Vendredi 28 avril, l’Union des Producteurs de Cinéma a remis en cause, par voie de communiqué, « la contestation par la FNCF de la sélection par le Festival de Cannes de deux films acquis ou financés par Netflix« . Dénonçant en outre un non-respect par « deux des plus importants groupes d’exploitants » de l’accord conclu le 13 mai 2016 dans le cadre des Assises pour la diversité du cinéma, l’UPC « regrette que la FNCF ne se préoccupe pas de façon aussi sourcilleuse d’une régulation effective des conditions d’exploitation des films en salles, afin de préserver la diversité culturelle et le renouvellement des talents dans notre pays« , avant de l’appeler « à accompagner le mouvement lancé par le CNC en vue d’une modernisation de la chronologie des médias« .