Ad Vitam organise une convention digitale

Eugénie Grandet ©Ad Vitam

Les 9 et 10 février, le distributeur présentera quatre films de son line-up 2021.

« À situation exceptionnelle, proposition exceptionnelle ! » Ad Vitam n’entend pas se laisser abattre et en plus des projections pour la presse qui s’enchaînent depuis plusieurs jours, le distributeur souhaite renouer le lien avec les exploitants en montrant ses prochaines sorties, plusieurs fois repoussées. Il organise donc sa première convention digitale afin de « mettre un peu de gaîté, essayer de voir plus loin et penser à la réouverture des salles de cinéma ». 

Quatre films du line-up 2021 seront proposés, à commencer, en première mondiale, par Eugénie Grandet de Marc Dugain, accessible le mardi 9 février entre 18h30 et minuit. Inspiré du roman d’Honoré de Balzac, le film réunit Joséphine Japy, Olivier Gourmet et Valérie Bonneton et est pour l’instant daté au 17 mars. Le mercredi 10 février, trois titres seront disponibles entre 8h et minuit :  Profession du père (toujours annoncé pour le 24 février) de Jean-Pierre Améris, avec Benoît Poelvoorde et Audrey Dana, présenté au Festival d’Angoulême 2020 ; Sous le ciel d’Alice (21 avril) de Chloé Mazlo, avec Alba Rohrwacher, Wajdi Mouawad, qui a fait partie de la sélection Semaine de la Critique 2020 ; La Terre des hommes (31 mars) de Naël Marandin, avec Diane Rouxel, Finnegan Oldfield, Jalil Lespert et Olivier Gourmet, lauréat du grand prix au Festival de St-Jean-de-Luz et également sélectionné par la Semaine de la Critique 2020.

Ouvertes jusqu’au 7 février, les inscriptions, nominatives et pour une jauge limitée, se font par mail auprès du service programmation.

La Terre des hommes ©Ad Vitam